Inscrivez-vous à notre newsletter : Notre page Facebook
Potagers de France

La librairie

La vie érotique de mon potager

La vie érotique de mon potager

Terre vivante, 2019

Inédit, érudit et audacieux : le dernier ouvrage de Xavier Mathias, préface d'Anna Gavalda

"Chaque pomme est une fleur qui a connu l'amour" (Félix Leclerc).

Quoi de plus érotique qu’un potager ? 
Pas grand-chose si l’on en croit les mines réjouies et les sourires entendus de tous ces jardiniers ravis rentrant de quelques heures au jardin ! Quoi de plus émoustillant en effet que ces fruits ou racines aux formes aguicheuses, ces belles aux pétales frémissants, aux corolles épanouies ? Ne nous étonnons pas de cette ambiance torride au potager, entre pistil accueillant et étamines dressées !

Merci, merci et merci encore aux plantes d’avoir inventé la sexualité ! Outre ce don généreux qu’elles ont fait au vivant, connaître cette réalité physiologique liée à la reproduction nous permet accessoirement de mieux comprendre et surtout mieux cultiver notre potager, en freinant par exemple le besoin de reproduction des laitues, en encourageant l’appétit sexuel des tomates…

Découvrons dans ce livre « tout ce que nous avons toujours voulu savoir sur les plantes sans jamais oser le demander » (modes et organes de reproduction, classification selon les mœurs végétales, techniques jardinières appropriées et suggestives…), puis partons en balade pour « quatre saisons de plaisir au jardin » : une promenade érudite au potager, au fil des saisons, pour y apprendre les secrets de l’ail, de la bourrache, du houblon, de la menthe ou du piment. 45 habituées des potagers nous dévoileront ainsi leurs secrets les plus intimes et inattendus, à nous qui pensions pourtant bien les connaître !

Un beau livre, illustré de photos et dessins, un peu plus scabreux que les habituels manuels de jardinage, à l’image de nos potagers finalement : gais, source de plaisir, de découvertes et d’émerveillements. Bref, tellement pleins de vie ! Les plantes nous ont offert la sexualité, l’art de séduire, de se parer ou d’embaumer. Merci à elles d’être de si belles inspiratrices, partons à la découverte de leurs stratagèmes reproductifs et… prenons-en de la graine !

Grand Guide Slow Food des produits du terroir français

Grand Guide Slow Food des produits du terroir français

Contre le fast food, quoi de mieux que le slow food ?
Pour la toute première fois, voici le guide des 100 produits français labellisés Slow food, avec les coordonnées de leurs producteurs et des grands chefs qui les cuisinent, pour pouvoir les (re)découvir, les goûter, les cuisiner…

Slow Food est un mouvement international qui a pour principal objectif de sensibiliser les citoyens à l’écogastronomie et à l’alterconsommation, en préservant les producteurs par un juste prix, en respectant la nature et l’environnement, et en valorisant les saveurs et les traditions locales issues de chaque terroir et de chaque culture. Créé en Italie en 1986 par Carlo Petrini, l’action de ce mouvement se concrétise tout autour du monde, à travers plusieurs projets parmi lesquels « l’Arche du goût », qui répertorie des aliments de qualité, oubliés ou en danger de disparition.

La France, avec son patrimoine biologique et culinaire, ne pouvait pas passer à côté du recensement de ces richesses !

Ce guide met en avant ces produits, en expliquant leur histoire, en donnant des conseils d’utilisation et surtout, concrêtement, en indiquant où les trouver pour avoir le plaisir d’y goûter. Porc cul noir du Limousin, brousse du Rove, fromage Salers, pomme coquette de Conflent, abricot d’Ampuis dans le Rhône, menthe poivrée de Milly en Île-de-France, haricot chair de Chéu en Bourgogne...Ces 100 produits vous mettront l’eau à la bouche !

Des portraits de grands chefs de cuisine, sensibles à la démarche Slow food et réunis au sein de L’Alliance des cuisiniers, agrémentent aussi ce guide et vous feront découvrir leur univers savoureux.

Les graines du monde, de Mario Del Curto

Les graines du monde, de Mario Del Curto

Lucien Jedwab, LeMonde.Fr

« Le livre du photographe vaudois Mario Del Curto décrit la vie incroyable et la fin tragique de Nicolaï Vavilov […]. Mais l’ouvrage montre surtout, par les images, comment, malgré une absence criante de moyens, une poignée de chercheurs a réussi à maintenir à bout de bras son héritage scientifique et à entretenir ainsi sa mémoire, bien après sa réhabilitation posthume. La photographie sûrement la plus fascinante montre les rayonnages de la banque de graines de blé de l’institut, à Saint-Pétersbourg, avec ses… 50 000 variétés conservées dans des milliers de boîtes métalliques.  »