Potagers de France Notre page Facebook

Le Parc de Wesserling

www.lesjardinsdewesserling.org

Situés dans les Hautes Vosges en Alsace, les jardins potagers du Parc de Wesserling font partie d’un grand domaine industriel textile, inscrit aujourd’hui à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Créé progressivement à partir du 18ème siècle, ce domaine comporte des bâtiments industriels de toutes les époques, un château ancien pavillon de chasse, des maisons de maîtres et une ferme pittoresque, au cœur d’un parc ouvragé, avec terrasses méditerranéennes, jardin à l’anglaise, jardin régulier, parc rural, et potager. Ce domaine d’une quarantaine d’hectares a été progressivement abandonné à la friche, au rythme de l’effondrement de l’économie textile. A partir de 2000, l’association des Jardins de Wesserling a donné une seconde vie aux potagers, dans le cadre d’une réhabilitation d’ensemble du site. Elle s’inscrit dans l’Economie Sociale et Solidaire, et est conventionnée « Chantier d’Insertion » par la Direction du Travail depuis 2004.

Le potager des Jardins de Wesserling fait partie du Festival des Jardins Métissés organisé dans le cadre d’un partenariat avec l’Association de Gestion du Parc textile de Wesserling. Il initie les visiteurs aux techniques de culture respectueuses de l’environnement, par une mise en scène esthétique, ludique et pédagogique des parcelles. Il est l’œuvre de bénévoles, de 4 salariés permanents et de 13 salariés en insertion professionnelle. Voici quelques aspects de ce jardin potager classé depuis 2005 « Jardin Remarquable ». les anciens fruitiers en espalier, ainsi que par un talus planté de petits fruits.

Sa composition change chaque année, à partir d’une structure de base imaginée dans le respect du site et de l’histoire avec deux paysagistes Agnès Daval et Philippe Raguin :

  • Le jardin potager se répartit en trois lanières, délimitées par des murs de clos où ont été progressivement restitués
  • Des seuils ouvrent le passage d’un espace à l’autre. Ils sont agrémentés de rosiers grimpants et de chèvrefeuilles. Ils constituent les «portes parfumées» du jardin.
  • L’allée textile relie les bassins et réinvente les tissus chatoyants de l’ancienne manufacture, par des motifs végétaux. Elle tisse des liens entre textile et horticulture. Car nous sommes dans un potager « cousu main », où des outils textiles géants servent de supports de culture.
  • Des carrées potagers pédagogiques , de part et d’autre de l’axe central, associent les légumes, les fleurs et les plantes aromatiques, dans un but esthétique, productif et écologique. Ils mettent en scène les façons de cultiver dans le respect de la nature.
  • Des panneaux explicatifs enseignent l’art du jardinage.
  • Une terrasse des senteurs accueille les plantes aromatiques et condimentaires.

Un verger conservateur de cognassiers délimitent le jardin potager et contribuent à son intimité.