Potagers de France Notre page Facebook

Ecole Du Breuil

www.ecoledubreuil.fr

 

Le potager de l’école Du Breuil, école des arts et techniques du végétal,  s’inscrit en même temps dans l’histoire, dans le présent et dans le futur.

L’histoire, dès la fondation de l’école en 1867, la pratique du potager et du verger était indispensable à la formation du « jardinier 4 branches » ; n’oublions pas qu’Alphonse Du Breuil, un des fondateurs de l’école, y enseigna pendant 20 ans l’arboriculture fruitière.

Le présent, depuis 1867 le monde a changé et que le potager s’inscrit, de plus en plus comme l’un des indispensables du jardin, retour à des valeurs fondamentales, lien concret au monde et….au plaisir du goût retrouvé.

Le futur, en partageant ces valeurs et en faisant rêver, nous semons les graines de demain.                 

Le potager de l’école, enclos de murs, a d’abord une vocation pédagogique large, et se veut écho à ces préoccupations. Il est le support de nombreuses formations (scolaires, formations continues professionnelles ou amateurs) il veut montrer ce qu’il est possible de faire en milieu urbain, en privilégiant esthétique, diversité et respect du vivant. En 2015, Il a reçu le grand Prix  dans la catégorie des jardins potagers pédagogiques au Concours national des jardins potagers organisé par la Société Nationale d'Horticulture de France(SNHF).

Les plantes cultivées dans le potager privilégient la diversité plutôt que la productivité ; pour chaque espèce, différentes variétés sont cultivées (de 4 variétés pour les poireaux à plus de 12 variétés pour les tomates ou les basilics), plantes ou variétés anciennes mais aussi plantes peu cultivées et obtentions récentes.  Depuis maintenant plusieurs années le potager tend vers une gestion conforme aux règles de l’agriculture biologique : plantes issues pour la plupart de graines certifiées AB, travail du sol, rotation des cultures, cultures associées et, règle incontournable, jamais de sols nus.

Pour suivre au plus près ce travail, et pour pouvoir le partager, l’élaboration d’un cahier annuel-outil de travail permet de suivre non seulement la production, (tout ce qui est planté est issu de l’école) mais aussi l’occupation des planches au fil des saisons, la rotation des cultures, ce qui a marché ou non, ce qui a émerveillé….ou non !

Parce que le potager est au cœur d’un vaste domaine, il pratique le clin d’œil à d’autres parties du jardin et n’oublie pas d’être un lieu paysager : les arbres ou arbustes fruitiers, bien sûr, mais aussi les fleurs, les roses et les ligneux, ainsi qu’une petite mare  y trouvent naturellement leur place, faisant de cet endroit un lieu goûteux et parfumé où il fait bon rêver et se poser.