Potagers de France Notre page Facebook

Le Potager de Beaumesnil

www.1001legumes.com

Le Potager conservatoire de Beaumesnil, géré par l’association « 1001 légumes », contribue à la sauvegarde des variétés de légumes transmises par des générations de jardiniers et d’agriculteurs. Il a ouvert ses portes en juin 2008 et se situe à proximité du célèbre Château de Beaumesnil, rare exemple de château de l’époque Louis XIII et classé monument historique. Le potager conservatoire de Beaumesnil, sur près d’un hectare, utilise la technique du potager en carré et présente plus de 500 variétés de légumes anciens ou pittoresques.

Il est ouvert à la visite de mi-mai à fin septembre. Chaque année, la saison débute avec une vente/échange de plants le dimanche qui suit le week-end des « saints de glace », et se termine par le «Festival des 1001 légumes» qui accueille 2000 personnes le dernier week-end du mois de septembre.

L’association « 1001 légumes » c’est à la fois un lieu touristique et pédagogique, la production de légumes, sur 4 hectares en agriculture biologique, qui sont commercialisés majoritairement en paniers hebdomadaires (1001 légumes est adhérente du réseau régional des AMAP), la reproduction de semences pour assurer leur conservation, l’animation du territoire avec l’organisation d’ateliers pour les enfants un mercredi par mois, des ateliers jardinage pour les adultes, et différentes animations phares. Trois grands projets sont engagés. Le premier, la production de légumes de plein champ pour approvisionner la restauration collective locale, s’inscrit ans le cadre de la coopération « 276 ». La région Haute-Normandie et les départements de l’Eure et de Seine-Maritime ont lancé une initiative dont l’objectif est de proposer à terme aux collégiens et lycéens des repas issus à 80% de la filière courte et à 20% de la filière biologique. Le deuxième projet, la rénovation d’une maison qui devrait permettre la création d’une quinzaine de couchages dans l’objectif de développer des courts séjours sur la thématique du potager et de la cuisine.

Et enfin, troisième projet, l’association « 1001 légumes » avec le département de l’Eure et le conservatoire des sites naturels de Haute-Normandie, participe à la mise en culture des fleurs messicoles, (fleurs sauvages que l’on trouvait autrefois abondement dans les champs de céréales, il en existe encore une cinquantaine de variétés mais certaines sont en voie de disparition) avec la perspective de créer à terme une filière de production de semences pour permettre leur réimplantation et participer ainsi à la sauvegarde de la biodiversité au niveau régional.